Les utilitaires français, rois de l’Europe !

Actus Véhicules utilitaires

Les constructeurs français ont de quoi se réjouir. Dans le segment des véhicules utilitaires légers (VUL), les constructeurs français sont particulièrement bien représentés en Europe. Renault, Peugeot et Citroën dominent ce marché. Cela ne fait nul doute : les entreprises et les professionnels ont des besoins particuliers. Et il semblerait que les constructeurs français soient les mieux placés pour y répondre. Le savoir-faire français s’exporte donc très bien en Europe.

 

Le marché des utilitaires européen

 

Non pas que ce résultat soit inattendu, mais il faut se rendre à l’évidence. En Europe, les marques françaises n’ont pas forcément le leadership en matière de véhicules particuliers. En effet, les constructeurs étrangers (notamment allemands) sont omniprésents. Toutefois, il semblerait qu’en Europe, près d’un utilitaire léger sur deux est de fabrication française.

L’information nous vient du cabiner Deloitte. En effet, dans le cadre du salon de Genève, ce dernier a communiqué quelques chiffres intéressants confirmant cette tendance. Selon le cabinet : ” les véhicules utilitaires légers (VUL), jusqu’à 3,5 tonnes, sont notamment utilisés pour le transport de marchandise ou comme véhicules de chantier dans le bâtiment. Sur ce marché en Europe, la part de marché des constructeurs français atteint 35%, alors qu’elle n’est que de 20% sur les voitures particulières “.

 

Le partage des plateformes

 

Nos constructeurs dominent le marché des utilitaires légers avec leurs modèles. Par exemple, le Peugeot Partner. Ou encore le Citroën Berlingo, ou encore le Renault Kangoo. Si l’on va encore plus loin dans l’analyse, nous pouvons prendre en compte les partages de plateforme. En effet, il ne faut pas oublier que beaucoup de modèles français partagent leurs plateformes avec d’autres constructeus. Par conséquent, nous pouvons affirmer que les utilitaires français sont rois de l’Europe. En tendant l’oreille, nous pouvons entendre au loin le chant du coq !

Le secteur des VUL semble donc faire partie du fleuron de l’écosystème automobile français. De plus, compte-tenu de notre engouement pour l’entrepreunariat et la création de richesse, nos artisans, comerçants et entreprises nécessitent des VUL dans le cadre de leur activité. C’est pourquoi ces chiffres sont encore plus forts en France.

 

Back to top

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.