Blog

Latest Industry News

Renault : le Scénic, toujours mieux

Actus

Leader sur son marché, le Renault Scénic connaît de nouvelles évolutions. Si elles sont très ténues sur le plan du style, la famille Scénic s’enrichit surtout d’une version « baroudeur » baptisée Xmod.

 

Et un nouveau Scénic de plus, un ! Le monospace vedette de chez Renault prend un nouveau coup de jeune, quelques mois seulement après le précédent lifting. Si les évolutions de style ne sont pas exceptionnelles, les modèles Scénic et Grand Scénic adoptent une nouvelle motorisation et accueille toujours un niveau de finition Business, parfaitement adapté aux flottes d’entreprise

Côté style, ce n’est pas une révolution, loin s’en faut ! Seule la face avant évolue et la partie supérieure de la calandre adopte notamment un nouveau logo agrandi et posé sur fond noir brillant. Le Scénic reprend ainsi les nouveaux codes stylistiques de la marque. En fait, lors du précédent lifting, datant d’il y a moins de deux ans, la calandre avait déjà été modifiée. Renault effectue donc un restylage en deux temps. Voilà qui est pour le moins inhabituel et laisse même un perplexe sur la pertinence d’une telle initiative. Peut-être faut-il comprendre que Renault tenait à réagir face à l’arrivée de modèles concurrents…

 

Nouveau moteur

 

Côté technique, les nouveaux Scénic se dotent de la dernière motorisation de la gamme Energy, le TCe 130. Ce bloc essence, agréable et très silencieux,  apporte une vraie souplesse d’utilisation tout en se montrant réactif et dynamique tant en reprises qu’en accélérations. D’une cylindrée de 1,4 litres, développant 130 chevaux et un couple de 205 Nm, il est annoncé par le constructeur avec une consommation de  6,2 litres aux 100 km soit 15% de moins que l’actuel TCe 130.

A bord, pas de changement. Le monospace vedette de chez Renault reste un véhicule confortable où l’on se sent immédiatement à l’aise. La position de conduite est idéale, l’ergonomie des commandes ne souffre pas de critiques. La nouveauté du moment est l’arrivée de la tablette R-Link, multifonctions et multimédias. Proposée en option sur toutes les finitions, mais de série sur la version Initiale, cette tablette apporte une foultitude d’informations et le menu donne accès à un univers multimédia, avec musique, téléphonie et GPS TomTom Live.

 

Pour les pros

 

Renault destine toujours la famille Scénic aux professionnels et flottes d’entreprise avec une finition baptisée Business. Elle complète la version Life et s’avère très riche. Outre l’ensemble des équipements de sécurité, les lève-vitres avant électriques à impulsion, les antibrouillards, le régulateur-limiteur de vitesse, les rétroviseurs extérieurs électriques ou encore le siège conducteur réglable en hauteur, tout élément issu du niveau Life, la version Business adopte en plus l’aide au parking arrière, le Carminat TomTom Live, la climatisation régulée, les capteurs de pluie et de luminosité, la console centrale de rangement, les jantes design 16” Alternova, le réglage lombaire du siège conducteur, les rétroviseurs rabattables électriquement ou encore le volant cuir. Le pack R-Link est proposé en option.

 

Le Scénic, côté baroudeur

 

Mais la vraie nouveauté qui fait son apparition dans la famille est l’apparition du modèle Xmod. Avec ce modèle, Renault répond à la grande tendance du moment, le crossover. Doté d’une garde au sol rehaussé d’un centimètre, le Xmod adopte les codes des crossover et se distingue par des boucliers avant et arrière spécifiques, des protections de bas de caisse et des barres de toit. En fait, le Xmod affiche surtout un look, presque un déguisement. C’est plutôt réussi et cela gomme un peu l’image familiale du Scénic classique. Mais pour accéder au statut de baroudeur, il faudra en passer par le catalogue des options : la motricité renforcée; baptisée Extended Grip, n’est en effet pas de série et est proposée au tarif de 250 € TTC. Ce système joue sur le contrôle de la traction. C’est une évolution du système d’anti-patinage qui permet au véhicule d’adhérer à la route dans des conditions de conduite difficiles, mais pas trop tout de même, comme sur la neige, la boue ou le sable. En activant manuellement la molette positionnée sur la console centrale, le conducteur peut choisir le mode souhaité, route,  sol meuble ou expert. Le mode « route » activé par défaut est celui qu’il faut sélectionner pour les sols durs (aussi bien secs que mouillés ou verglacés).Il correspond au réglage classique de l’anti-patinage et se reconnecte automatiquement au dessus de 40 km/h, si un autre mode a été sélectionné entre temps. Le système Extended Grip est obligatoirement associé à des pneus mixtes M&S dotés d’une bande de roulement spécifique. Concrètement, si le conducteur place la molette en mode « sol meuble », le système modifie automatiquement le contrôle du couple moteur et des freins pour permettre plus de patinage des roues avant, ce que n’autorise pas un ESP classique qui a justement pour fonction d’empêcher le patinage. Grâce à ce patinage, les pneus évacuent la boue ou le sable qui recouvre la route pour retrouver une meilleure adhérence afin de progresser. Là encore, pas de méprise : le Xmod n’est pas un quatre roues motrices et il ne saura aller sur des terrains très difficiles.

 

750 € de plus

 

Pour le reste, le Xmod, uniquement disponible en version courte, reprend tout du Scénic classique. Le premier niveau de finition est le Zen, comprenant un équipement complet et fonctionnel avec tous les éléments de sécurité, la climatisation régulée, le volant cuir ou encore le régulateur-limiteur de vitesse. Un ton au dessus apparaît la finition Business puis le niveau Bose. En option, outre l’Extended Grip, sont notamment proposés les pack R-Link et City avec l’aide au parking arrière et rétros rabattables électriquement.

Côté moteur, le Scénic Xmod bénéficie des motorisations Energy, à savoir le dCi 110, le dCi 130 ainsi que le bloc essence TCe 115. A noter que Scénic Xmod bénéficie également du moteur dCi 110 couplé à la boîte de vitesse à double embrayage EDC, mais cette boîte est incompatible avec le système Extended Grip.

Un mot sur les tarifs : le surcoût du Xmod par rapport à un Scénic classique à finition équivalente est de 750 €. A titre d’illustration, le Xmod Zen essence est vendu à partir de 25 450 € TTC et la première version Diesel est commercialisé à partir de 27 250 € TTC.

 

Richard Pizzol

Photos D.R

Back to top

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.