Nissan Navara : premier essai

Actus Bâtiment Essais Paysagiste Professionnels aménagement

De son prédécesseur, il garde l’essentiel. Mais le nouveau Nissan Navara connaît de nettes évolutions et gagne surtout en confort. Premiers tours de roues au volant de ce nouveau pick-up.

Un pick-up est un véhicule typé viril. Imposant, très grand et très haut, il se la joue gros bras, dur au mal et peur de rien. Mais le grand costaud de service sait aussi se montrer doux et agréable. Si, si… Preuve en est avec le tout nouveau Nissan NP 300 Navara ; main de fer dans un gant de velours si l’on ose dire…

Nissan Navara

 

Nissan Navara, un crossover

Le Nissan NP 300 Navara, qui fera son apparition avec cette nouvelle appellation sur le marché en début d’année prochaine, est un vrai pick-up ; c’est sa vocation, son âme. Mais ce nouveau modèle s’est en quelque sorte hybridé avec un SUV. La base reste donc un pick-up au sens attendu du terme mais l’habillage tient du SUV et tend de fait vers les voitures. Quelques kilomètres parcourus au volant de ce nouveau Navara rendent flagrant cette dualité. Le NP 300 Navara est toujours un véhicule utilitaire mais il est aussi devenu une voiture confortable. C’est cela qui frappe immédiatement. C’est même une vraie surprise ! Pour le coup, l’ancien Navara prend un vrai coup de vieux. Sur la route, le Navara nouvelle génération fait moins ressentir les aléas de la chaussée. Moins de sautillements à vide, quasiment plus de sauts de cabri à la moindre bosse sur la route. Enfin, un vrai confort ! Comment est-ce possible en conservant l’essieu arrière rigide ? Nissan lance un tout nouveau système de suspension arrière à cinq bras sur la version Double Cab, qui apporte confort et souplesse sans pénaliser les aptitudes du véhicule. Ce confort est de plus bien servi par de bons fauteuils disposant d’un meilleur maintien latéral. La banquette arrière est également bien plus agréable qu’auparavant. Une fois installé, on a moins l’impression d’avoir le dos collé à une planche, comme c’était le cas auparavant. C’est la nouvelle inclinaison des dossiers, même très ténue, qui fait toute la différence.

Le NP 300 Navara offre donc tout l’agrément d’un crossover. Nouveau tableau de bord, réussi ; plus d’ergonomie, par exemple au niveau des commandes de vitres, le constat général est plutôt flatteur. Seul le bruit moteur, notamment sur les accélérations, reste trop présent. Autre bémol, les espaces de rangements dans l’habitacle ne sont pas assez nombreux.

 

Nissan Navara

 

Changement de moteurs

Le nouveau Nissan Navara s’offre aussi une cure de modernité stylistique. Le souhait affiché est de le rendre encore plus de viril. Pour le coup, un brin bodybuildé, il semble avoir abusé de la potion magique ! Si la face avant est sans grande évolution, le capot arbore des renflements à hauteur des passages de roues. Il en devient plus massif et dégage il est vrai une réelle impression de puissance.

Côté mécanique, le Nissan Navara change de moteurs. Le 2,5 litres dCI disparaît au profit du  2,3 litres. Cette réduction de cylindrée, le fameux downsizing, permet de faire baisser la consommation et donc les émissions polluantes tout en conservant de bon niveau de puissance. Ce nouveau bloc développe 160 ou 190 chevaux, cette dernière version disposant du double turbo. Selon Nissan, « le nouveau moteur 2,3 litres dCi est jusqu’à 24 % plus efficace que son prédécesseur et est aussi le plus économique et respectueux de l’environnement de son secteur ».

Nissan Navara

 

Côté pratique, ce Navara, d’une longueur totale de 5,33 mètres, affiche une capacité maximale de charge dans la benne d’un peu plus d’une tonne. Sur le double cabine, la benne est plus grande que sur l’ancien modèle. De 67 millimètres pour être précis, portant la longueur totale à 1578 mm. Sur le modèle cabine approfondie King Cab, cette longueur est de 1 788 mm.

Back to top

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.