LAMBERET : chiffre d’affaires record pour 2017

Actus carrossiers

En 2017, LAMBERET a battu tous ses records. En effet, le groupe savoyard a terminé l’année avec un chiffre d’affaires de 205 millions d’euros. Parallèlement à cela, LAMBERET lance une nouvelle campagne de recrutement. L’objectif est de recruter 100 nouveaux collaborateurs !

Un chiffre d’affaires en hausse

 

Erick Méjean, le Directeur Général de LAMBERET SAS est satisfait. En effet, les performances commerciales du groupe en 2017 ont dépassé leurs objectifs. Il s’agit de la huitième année consécutive où l’entreprise connaît la croissance. Erick Méjean rajoute : “le CA marque le triplement de l’activité depuis le retournement de 2009 et établit le plus haut historique de la marque“.

Comment expliquer ce chiffre d’affaire en hausse ? Tout d’abord, le volume de vente de VN est en croissance de 7%. Il s’agit des véhicules neufs, toutes gammes confondues. Au sein de ce volume de vente, 7300 carrosseries sous température dirigée ont été livrées. Dont 4400 véhicules industriels et 2900 véhicules utilitaires. Avec de tels chiffres, LAMBERET SAS s’impose en France comme le leader des fabricants de carrosseries frigorifiques.

 

Le carrossier bressan est également porté sur l’international. En effet, 50% du chiffre d’affaires de 205 millions d’euros a été réalisé à l’export. L’Amérique du Nord et la Chine sont de nouveaux marchés qui connaissent une forte croissance. Toutefois, l’exemple le plus significatif étant ses positions significatives sur les marchés européens. En conséquence, LAMBERET dispose d’un des premiers réseaux mondiaux. Par exemple, il est N°1 en Italie, N°3 en Allemagne et Hollande, ou encore N°4 en Belgique… Par ailleurs, le groupe s’implante à l’international (implanté dans 40 pays avec plus de 350 points de SAV primaires).

2018 sur la bonne voie

 

L’histoire pourrait s’arrêter là, mais 2018 s’annonce prometteuse. En effet, le carnet de commande est en hausse de 10% par rapport à 2017. Il faut reconnaître le rôle joué par le salon SOLUTRANS. En effet, les nouveautés qui y ont été dévoilées ont connu un certain succès commercial. Par exemple, nous pouvons mentionner le succès du semifrigo AeroSR2, dévoilé au salon SOLUTRANS. Ce modèle confirme la capacité unique du groupe à commercialiser des produits qui sont plus écologiques d’une part, et plus économiques dans leur exploitation d’autre part.

 

Le recrutement de 100 collaborateurs

 

Le corollaire pour LAMBERET : chiffre d’affaires en hausse est évident : le développement. Par conséquent, cette dynamique de croissance se traduit dans les faits par une nouvelle campagne de recrutement. Le groupe recherche plus de 100 collaborateurs ou collaboratrices. Ces derniers viendront rejoindre les 1200 employés du groupe en Europe.

De toute évidence, avec ce plan de recrutement, le groupe LAMBERET SAS se donne les moyens industriels et humains de continuer sur cette voie. L’ambition du groupe étant, bien évidemment, de conforter ce leadership dans les années à venir. Aussi, le groupe bressan perpétue son plan d’investissement déployé depuis 2010. Tout d’abord, les innovations technologiques (comme les Aerotails, équipements développés en R&D). Ensuite, le développement de nouveaux produits. Enfin, l’extension de ses sites industriels.

Pour conclure, prenons en exemple ce concept : l’Urban Lab 2 de Renault Trucks, carrossé par LAMBERET. Ce modèle a reçu le Prix de la Chaîne cinématique à faibles émissions.

 

Back to top

Les cookies Google Analytics

Ce site utilise des cookies de Google Analytics, ces cookies nous aident à identifier le contenu qui vous intéresse le plus ainsi qu'à repérer certains dysfonctionnement. Vos données de navigations sur ce site sont envoyées à Google Inc.